ZEST et autres particules vitaminées

- Quartet -

Des corps et des sons mêlés, des individualités rayonnantes et bien trempées s’affrontent coopèrent et construisent, les voix rythmées exultent… Vivre ensemble grâce à nos différences, métamorphoser les tensions en intelligence collective active… Et s’il suffisait de faire raisonner tout ça en nous, pour sentir qu’enfin, et bien oui, ça sonne, ça trépigne, là à l’intérieur, ça bouge !

Distribution :
Quelen Lamouroux : gestes sonores (percussions corporelles, voix et danse)
Wab : agitateur bucal de particules sonores  (voix et human beat box)
Laurie Batista : cordes vocales agitées (voix)
Rémi Leclerc : sons mouvementés et cuisine de particules (percussions corporelles, voix)

Nous suivons à ce travers ce spectacle l’évolution de quatre personnages liés par les aventures qu’ils partagent. Ce sont bien sûr des Humanophones qui dialoguent en musique. la communication n’étant pas constituée de mots comme nous en avons l’habitude mais de gestuelles percussives, chants, joutes scandées d’onomatopées, accords et désaccords…
Sans frontière d’incompréhension ou de différence, cette musique est un langage universel que chacun peut recevoir en accord avec sa culture et ses références. À l’heure où tout va plus vite et où l’on oublie quelque peu son corps, cette musique nous y rattache et nous interroge sur la distance que l’homme contemporain crée avec lui-même. La musique qui pourrait être le lieu d’une affirmation d’autonomie par rapport à la machine s’est, tout contraire, transformée en un espace d’aliénation, où la machine est omniprésente, où l’homme est nu sans son instrument, sans sa partition, qui est aussi une forme de machine, ancêtre de l’ordinateur.